Le gouvernement vient de présenter son document d’orientation en vue de la négociation nationale interprofessionnelle sur les contrats de génération.




Une des priorités de l’UNSA étant de combattre les dysfonctionnements du marché du travail français qui exclue particulièrement les jeunes et les seniors,

nous retrouvons dans ce texte les préconisations que l’UNSA avait faites

dans les rencontres bilatérales avec le ministère et à la conférence sociale.




Pour l’UNSA, le contrat de génération peut être un outil dans la lutte contre le chômage en ciblant les jeunes et les seniors. Il peut permettre de faire davantage de place aux jeunes dans les entreprises pour anticiper

le renouvellement des compétences. Il peut inverser la tendance
actuelle en  favorisant l’insertion des jeunes en CDI, encadrés

par une formation adaptée.




Pour l’UNSA, cela peut être l’occasion de négociations loyales entre

les partenaires sociaux permettant de répondre aux structures
des entreprises petites et grandes.



Pour sa part, l’UNSA, là où elle est présente, s’engagera dans ces négociations pour participer à la lutte pour l’emploi.